Le projet de Werbomont

L’étude des incidences potentielles des éoliennes sur l’environnement humain et naturel se poursuit. Les experts du bureau Sertius, en charge de cette étude, analysent le projet sous tous ses aspects. Les relevés « oiseaux » et « chauves-souris » réalisés sont analysés minutieusement.

Dans son rapport final, le bureau d’étude proposera la mise en place de trois sortes de mesures : 1) des mesures d’évitement visant à éviter certains impacts que pourrait produire présence des éoliennes (p. ex : arrêter les éoliennes lorsque les conditions météo sont propices à une sortie de chauve-souris) ; 2) des mesures d’atténuation destinées à réduire les impacts (p. ex. placer, au bout des pales, des « peignes » qui réduisent le bruit – voir photo) ; et 3) des mesures de compensation destinées à compenser les impacts qui ne peuvent pas être évités, (p.ex. la plantation de haies et d’arbres aux abords du parc éolien, la création de zones humides etc.). On observe souvent qu’après la mise en place de ces mesures, la biodiversité locale se trouve enrichie par rapport à la situation qui précédait l’implantation des éoliennes.

Category: Actualités · Tags:

Comments are closed.

Agenda

Agenda

Découvrez l’entièreté de nos futurs évènements et rencontres sur cette page!