L’éolien

Les éoliennes, les rumeurs et les réalités …

· Les éoliennes ont-elles un impact sur la santé ?
· Qu’en est-il de la sécurité ?
· Les éoliennes s’intègrent-elles dans le réseau électrique ?
· Leur production variable est-elle efficace ?

Bien des rumeurs sont véhiculées sur les éoliennes. Pour vous aider à y voir plus clair, voici la brochure de la Région Wallonne 2013, démontant beaucoup de « on dit que »… En voici encore :

Les éoliennes sont destinées à faire baisser les émissions de gaz à effet de serre, mais quelle est l’empreinte carbone de la fabrication/installation/démantèlement d’une éolienne ?

Elle est très faible par rapport aux autres installations de production d’énergie. Par kWh produit, elle est de 25 à 50 fois plus faible par rapport aux centrales à gaz, pétrole ou charbon. Elle est similaire à celle des centrales nucléaires, mais pour le nucléaire, la phase de démantèlement n’est pas incluse dans le calcul, et ce n’est pas rien ! La dette carbone de l’éolienne varie selon le fabricant, elle est remboursée en moins d’un an.

Les éoliennes produiront de l’énergie renouvelable, mais quelle est l’empreinte énergétique de fabrication/installation/démantèlement d’une éolienne ?

Dans les conditions de la Belgique, la dette énergétique d’une éolienne est remboursée en moins d’un an de production.

Le vent appartient à tous, les citoyens peuvent-ils participer aux projets éoliens ?

Un nouveau cadre éolien a été adopté par le Gouvernement wallon en février 2013 et adapté en juillet 2013. La participation citoyenne ainsi que la procédure de recours aux marchés publics y sont reconnues. « Les développeurs doivent permettre la participation des communes et des citoyens, pour autant qu’une demande leur soit faite en ce sens ; l’ouverture à participation s’élèvera à hauteur de cette demande et jusqu’à maximum 24,99% du capital social du projet pour les communes  et 24,99% du capital social du projet pour les coopératives citoyennes ». Malheureusement, le décret qui devait donner force de loi à ce nouveau cadre éolien n’a pas pu être adopté par le gouvernement wallon. La décision a été reportée au gouvernement installé après les élections de mai 2014. La pratique du « premier arrivé, premier servi » pour s’approprier les « gisements de vent », auquel le décret devait mettre fin, reste lamentablement d’application.

Quelle part de l’éolien belge appartient déjà aux citoyens et aux communes ?

Cette part est en augmentation. En 2014, en Wallonie, 4,5% de la puissance éolienne en fonction, en construction et autorisée appartiennent aux citoyens et 4,5% appartiennent aux communes et intercommunales. L’objectif de REScoop, la fédération belge et wallonne des coopératives citoyennes de production d’énergies renouvelables (RES signifie Renewable Energy Sources), est que 50% de l’électricité soit produite par les citoyens et les communes.

Le défi énergétique

Le défi énergétique : quels sont les objectifs européens ?

L’Union européenne poursuit l’objectif 20-20-20 : d’ici à 2020,

  • moins 20% de gaz à effet de serre par rapport à 1990
  • moins 20% de consommation d’énergie, en améliorant l’efficacité énergétique
  • 20% de la consommation d’énergie du pays de sources renouvelables

Quel type d’énergie renouvelable faut-il privilégier ?

Les productions solaire, hydroélectrique, de biomasse, géothermique, éolienne, … sont toutes nécessaires et complémentaires. Actuellement, dans notre région, les éoliennes sont le seul moyen de production à grande échelle. Une éolienne de 3 MW = 1 ha de panneaux photovoltaïques. Indépendamment des mesures de soutien, pour 1 € investi, l’éolien produit 3x plus de kWh que le photovoltaïque. Soulignons que le photovoltaïque est la plupart du temps une démarche individuelle, tandis que l’éolienne citoyenne est une démarche collective et solidaire.

Quels sont les objectifs de la Belgique en matière d’éolien ?

Fin 2013, la Belgique avait installé 1723 MW éoliens (618 MW en Wallonie, 480 MW en Flandres et 625 MW en mer). Elles permettent de couvrir 5% de la consommation électrique totale de la Belgique. Fin 2012, la consommation couverte était de 11%  en Allemagne et 27% au Danemark (www.EWEA.org).

Le cadre éolien wallon de juillet 2013 prévoit de multiplier la production actuelle par presque trois d’ici 2020, c. à d. de passer d’une production de 1379 GWh/an (26% de la consommation des ménages) à 3800 GWh/an.

Quel est l’apport des éoliennes dans la réduction des gaz à effet de serre ?

La planète émet 29 milliards de tonnes de CO2/an.

Pour situer, 1 tonne de CO2 correspond à un trajet 14000 km en auto (7L d’essence/100km) ou un aller-retour Bruxelles-Lisbonne en avion.

En 2020, les éoliennes belges permettront une réduction de 2,3 millions de tonnes de CO2, soit le quart de l’objectif de réduction pour 2020. Les trois autres quarts devront être assurés par les autres énergies renouvelables et surtout par l’utilisation plus efficace de l’énergie.

 

Agenda

Agenda

Découvrez l’entièreté de nos futurs évènements et rencontres sur cette page!