Tous les projets

Projets actuels de Ferréole

  1. L’éolienne citoyenne d’Autelbas

Depuis 2017, Ferréole est co-propriétaire d’une éolienne à Autelbas (dans le parc éolien de Hondelange – Arlon). Cette éolienne, en activité depuis 2015, a été développée par la coopérative citoyenne Vents du Sud (www.ventsdusud.be).

Vents du Sud a proposé à d’autres coopératives sœurs de partager cette éolienne à hauteur de 24 %. Ferréole et Lucéole ont manifesté leur intérêt pour cette proposition et ont entamé, en 2016, des discussions pour mettre au point cette collaboration. Ce projet de partenariat entre coopératives est un bel exemple de solidarité et de coopération entre coopératives. Ferréole se réjouit de cette initiative. L’Assemblée générale des coopérateurs de Ferréole, réunie le 24 mars 2017, a donné son accord pour la signature de ce partenariat. Un appel souscription a été lancé auprès des coopérateurs de Ferréole pour compléter le financement de ce projet. La somme recherchée a été atteinte en moins d’une semaine. Ferréole est donc officiellement propriétaire de 12 % de l’éolienne d’Autelbas qu’elle gère en collaboration étroite avec  les deux autres coopératives.

        2. Projet éolien de Ferrières

L’Assemblée générale extraordinaire des coopérateurs du 16 septembre 2019 a donné son feu vert au C.A. pour engager Ferréole dans le co-développement d’un projet de parc éolien à Werbomont (Ferrières),  à proximité de la sortie 48 de l’autoroute E25. Ce projet, développé avec la coopérative Courant d’Air, EDF-Luminus et Eneco, est soutenu par la commune de Ferrières. A l’heure actuelle (fin 2019) l’étude de faisabilité suit son cours et le nombre d’éoliennes projeté n’est pas fixé (maximum 6). Comme le site envisagé est entièrement en forêt, un mât de mesures sera installé au printemps 2020. Une réunion d’informations préalable publique sera organisée aux alentours du mois de mars 2020

        3. Des éoliennes sur les aires d’autoroute

En juillet 2016, la SOFICO, la société publique qui gère le réseau autoroutier en Wallonie, a lancé un appel à projet pour l’installation d’éoliennes sur les aires d’autoroutes wallonnes.

Plusieurs coopératives de la fédération REScoop, dont Ferréole, ont décidé de s’unir pour examiner cette proposition. Nous avons réalisé un premier examen des sites et commandé les études requises. Nous en avons conclu que plusieurs aires pouvaient être intéressantes et nous avons décidé de répondre à cet appel d’offre.

La SOFICO a attribué au consortium des coopératives 2 aires d’autoroutes : l’aire de Genotte et l’aire de Bois-du-Gard, toutes deux dans le Hainaut. L’étude d’incidences sur l’environnement a été menée pour chacune de ces aires par un bureau indépendant et les demandes de permis devraient être déposées au cours du premier trimestre 2019.

En cas d’obtention du permis, chaque coopérative décidera de la hauteur de sa participation. Cette décision, nous la prendrons ensemble, en Assemblée générale des coopérateurs de Ferréole.

Ce projet collectif est une première pour les coopératives de REScoop et illustre parfaitement l’esprit coopératif qui nous anime.

4 . Projet éolien à Stoumont et Aywaille

En 2011, EDF-Luminus avait annoncé, lors d’une réunion publique d’information préalable, son souhait d’implanter 5 éoliennes entre Paradis et Lorcé, le long de l’E25. Le site est en milieu boisé. Or le Cadre de référence éolien wallon était très restrictif sur les possibilités d’installer des éoliennes en forêt. Le projet avait donc été mis au frigo.

Le 16 avril 2015, EDF-Luminus et les Communes d’Aywaille et Stoumont ont invité les citoyens à une réunion d’information à Lorcé. Ils ont annoncé l’installation, sur le site envisagé, d’un mât de mesures destiné à évaluer notamment l’impact que pourrait avoir l’installation d’éoliennes sur les chauves-souris à cet endroit. D’autres mesures ont été prises par la même occasion (potentiel venteux, températures etc.).

Le projet est donc réactivé. En effet, certaines études réalisées en concertation avec le DNF, indiqueraient que l’implantation d’éoliennes en milieu forestier pourrait se faire sans dommages importants pour la biodiversité. Cela se pratique d’ailleurs dans d’autres pays voisins depuis longtemps (en Allemagne, par exemple). La société EDF-Luminus estime donc qu’elle pourrait avoir des arguments suffisants pour défendre un tel projet auprès de la Région wallonne.

Les représentants du promoteur, en collaboration avec les communes, ont organisé une nouvelle réunion d’information préalable destinée à informer la population sur ce projet. Elle a eu lieu le 18 juin 2015, à la salle de l’Union Crelle, à Lorcé. Le représentant d’EDF-Luminus et la responsable du bureau d’étude indépendant CSD, chargée de l’étude d’incidences sur l’environnement, ont répondu aux questions du public.  A  l’issue de l’étude d’incidence, et en fonction de ses résultats, une demande de permis sera déposée. Une enquête publique sera ensuite organisée.

Plusieurs membres de l’Association citoyenne locale Ventdange (Aywaille-Stoumont) et de Ferréole étaient présents à cette réunion et ont manifesté leur souhait d’être associés à l’élaboration du projet en tant que riverains et voisins du site, de manière à faire valoir le point de vue et l’intérêt des citoyens dans ce projet. Après examen du projet, si celui-ci nous paraît être bon, nous revendiquerons ensemble 25% du parc éolien comme le Cadre de référence éolien wallon le recommande. Les communes d’Aywaille et de Stoumont se sont déclarées solidaires de la coopérative. Elles pourraient elles aussi prendre part au projet au côté de la coopérative et investir jusqu’à 25% du parc, comme le suggère le Cadre de référence.

         5. COCITER (le Comptoir Citoyen des Énergies).

C’est le fournisseur d’électricité verte et citoyenne créé par plusieurs coopératives citoyennes. En tant que co-fondatrice de COCITER, Ferréole a investi au départ la somme symbolique de 2000 €. L’AG a accepté ensuite la proposition du CA de renforcer la participation de Ferréole dans COCITER pour maximum 20% du capital de notre coopérative. Nous sommes donc co-propriétaires de cette nouvelle structure qui permet aux coopérateurs de consommer l’énergie produite par les différentes coopératives. L’Assemblée générale des coopérateurs de Ferréole du 24 mars 2017 a accepté la proposition du CA de renforcer notre participation dans COCITER. Ferréole a ainsi investi 5000 € de plus en 2017 et 5000 € à nouveau en 2018. Voir www.cociter.be.

         6. Des panneaux photovoltaïques à Ernonheid (Aywaille)

L’Assemblée générale des coopérateurs de mai 2016 a validé la proposition du CA d’installer des panneaux photovoltaïques sur le toit d’une ferme bio à Ernonheid.  L’installation a eu lieu le 14 avril 2017 et l’inauguration s’est déroulée le 28 avril 2017 juste avant l’Assemblée générale de 2017. Ferréole agit ici en tiers investisseur et attend un retour sur investissement de l’ordre de 5% sur 10 ans. Après cette période, l’agriculteur deviendra propriétaire des panneaux.

Agenda

Agenda

Découvrez l’entièreté de nos futurs évènements et rencontres sur cette page!